Au-dessus du monde

Bourrées blackboulées

Création 2014

La bourrée auvergnate n’est pas une danse comme les autres. Elle se danse à distance de ses partenaires et le danseur, libre de toute attache, cherche à se libérer aussi de la pesanteur. Le contact avec le sol est à la fois brutal et énergique comme le marteau sur l’enclume, vif et rapide comme pour chercher à flotter dans l’air. Dans une sorte d’extase, le danseur y recherche une sensation de plénitude, une libération de l’être.

L’équipe artistique du projet construit une rencontre autour de cet imaginaire.

Les musiciens de L’Auvergne imaginée et de l’Arfi vont puiser dans le style et les codes de la bourrée traditionnelle la matière première d’une musique inventive.

Vincent Mantsoe, danseur sud-africain installé en Auvergne, accomplit une démarche similaire en intégrant à la création chorégraphique contemporaine les traditions et rites transmis par sa famille. Riche de sa propre culture, il prend sa place aux côtés des musiciens, non pas en dansant la bourrée, mais en traduisant dans sa propre gestuelle l’essence et l’esprit si particuliers de la bourrée.

Équipe artistique

Conception, écriture, composition

André Ricros

Composition, arrangements, clarinettes

Clément Gibert

Chorégraphie, danse

Trombone

Michel Barbier

Contrebasse, voix

Eric Brochard

Violon, voix

Clémence Cognet

Cabrette, voix

Jacques Puech

Création lumière

Serge Damon

Sonorisation

Magali Burdin

Production : L’Auvergne imaginée. Coproduction : ARFI, Compagnie Noa, Service culturel, Mairie de Riom ; projet coproduit dans le cadre de l’appel à projet « Patrimoine culturel et identité territoriale : musiques et danses traditionnelles en Massif Central » mis en œuvre par L’Adda / Scènes Croisées, l’Association Nationale Culture et Tradition, la Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne, le Centre régional des Musiques Traditionnelles en Limousin, l’Institut d’Etudes Occitanes du Limousin, l’Agence des Musiques des Territoires d’Auvergne, avec le soutien de la Datar Massif Central et les régions Auvergne, Bourgogne, Limousin et Languedoc-Roussillon. Et avec le soutien de : ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Auvergne ; Conseil régional d’Auvergne ; Conseil général du Puy-de-Dôme ; Spedidam ; Adami. Remerciements à La Baie des singes à Cournon d’Auvergne et à Sémaphore, Cébazat.

Crédit photo : Christian Guy →