Équipe artistique

André Ricros

Directeur artistique, fondateur, chant, cabrette, chabretou, conte

Passionné par l’oralité et la culture de l’Auvergne, ce Cantalien s’attache depuis 30 ans à collecter et répertorier le patrimoine musical auvergnat. Il fonde en 1985 l’Agence des Musiques Traditionnelles en Auvergne. Créateur du label Silex, directeur artistique du label Modal, il a contribué à plus de 500 productions phonographiques. Curieux de la différence, il élargit son champ d’intérêt à toutes les musiques du monde et collabore avec des musiciens d’horizons les plus divers : musique contemporaine, raga, jazz...

Parallèlement à son travail de production, il mène une intense activité artistique, en tant qu’auteur, chanteur, conteur, joueur de cabrette, de chabretou et d’accordéon diatonique. Activité qui le conduit, en 2003, à fonder avec Alain Gibert L’Auvergne imaginée.

Il a publié deux livres aux éditions du Miroir : Entre deux feux, roman centré sur le personnage d’un conteur, et Les Passeurs, suite de récits inspirés de ses rencontres de collectage.

Il écrit également des textes pour des spectacles de théâtre ou de théâtre musical, portés à la scène par différentes structures régionales : L’Auvergne imaginée bien sûr, mais aussi la Compagnie des Champs, l’harmonie de Cournon, le château d’Alleuze, etc.

Alain Gibert

Fondateur, trombone, chant, conte / 1947-2013

Natif de Haute-Loire, tromboniste, compositeur, arrangeur, Alain Gibert a été l’un des co-fondateurs de l’ARFI et notamment membre du big band La Marmite Infernale, du Trio Apollo et du duo Kif-Kif avec son fils Clément. Il collabore occasionnellement avec Louis Sclavis en tant que compositeur et arrangeur. Il s’adresse aussi aux enfants au sein de La Carrérarie, comme conteur (Les Contes du hasard domestique) ou en complice du chanteur Steve Waring, dont il se fait auteur, compositeur, arrangeur, accompagnateur et avec qui il conçoit des spectacles ambitieux, dont l’opéra Le Roi démonté créé avec des enfants.

Il entretient aussi des rapports étroits avec les musiques traditionnelles, en « musicien généraliste » conscient du sens et de la moralité de son art, et a fait profiter de son esprit d’ouverture nombre de projets régionaux.

Son dernier disque pour enfants, Chansons à dormir couché, a reçu en 2004 le Grand Prix de l’Académie Charles Cros.

En 2007, il compose un oratorio pour 200 choristes et soixante musiciens inspiré du discours de Martin Luther King, Lorraine Motel, créé en octobre 2007 au Festival d’Ile-de-France.

Sur la saison 2007-2008, il a été accueilli pour une résidence de compositeur en Haute-Marne.

Christian Rollet

Directeur artistique, batterie, percussions, conte

Parallèlement à des études de philosophie, il étudie la batterie en autodidacte. Il devient musicien professionnel en 1968. De 1970 à 1973, il participe à plusieurs spectacles comme musicien de fosse ou de scène et joue avec François Tusques et avec Steve Lacy.

Dès 1968, il devient et reste jusqu'à ce jour, le batteur du Workshop de Lyon, le plus ancien groupe français de jazz et musique improvisée. Plus de mille concerts en Allemagne, Italie, Russie, Pays Baltes, USA, Canada, Europe du sud, Moyen Orient, Afrique ... et dix disques. En 1977, le Workshop participe à la création de l’Arfi, dont Christian, l’un des cofondateurs, est toujours membre. A ce titre il participe à de nombreux projets et formations, dont la Marmite infernale, Baron Samedi, E'Guijecri, Palace d'Arfi…

En 1972, il fonde, avec Maurice Merle, la compagnie de théâtre musical La Carrérarie dans laquelle il cosigne et interprète de nombreux spectacles musicaux pour le jeune public.

Avec l’Auvergne imaginée, il a participé à la création de Jean de la Grive et a apporté son regard de mise en scène au duo Doubles Héros. En 2013, alors qu’il participe au nouveau projet Au-dessus du monde, il est invité à rejoindre la direction artistique.

Clément Gibert

Directeur artistique, clarinettes, saxophones

Né en 1977, clarinettiste et saxophoniste, il fonde en 1998 le collectif Musique en Friche à Clermont-Ferrand (qui réunit une dizaine de musiciens partageant le même intérêt pour l’improvisation, qu’elle soit radicale ou confrontée au cadre de la composition). Le collectif connaît depuis un rayonnement national aux grés des rencontres et des projets.

Ce sont ces deux notions, écriture musicale et improvisation, apparemment dichotomiques, qui jalonnent ses recherches et sa démarche, lui permettant d’incorporer des projets divers dans le champ du spectacle vivant (théâtre, danse) où il exerce son travail de compositeur tout en incorporant ses outils d’improvisateur, pour une expression dynamique et renouvelée.

Outre sa participation active dans Musique en Friche, objet de ses attentions pour l’affirmation d’une grande liberté esthétique, il collabore avec de nombreuses autres compagnies musicales. Il intègre l’ARFI en janvier 2010 où il participe notamment dans les groupes Kif Kif (en duo avec son père), Vanishing Smile et Chant Bien Fatal.

Associé à de nombreux projets de L’Auvergne imaginée depuis les origines – c’est-à-dire L’œil du pharmacien – il rejoint la direction artistique en 2013.

Romain « Wilton » Maurel

Directeur artistique, violon, récit

Tombé dans la marmite des musiques traditionnelles à 6 ans chez les Brayauds, il apprend le violon, s’éveille aux chants, aux danses et aux récits du patrimoine local. Plus tard, son expérience de musicien de bal se poursuit en duo avec son frère « Raphnin », parallèlement à l’écriture et l’interprétation du conte musical Le jour où les poules eurent des dents.

A 16 ans sa rencontre avec André Ricros le convainc de mettre son goût prononcé pour l’écriture au service de la musique. Christian Frappa l’engage en 2011 comme metteur en scène pour son solo Sur l’Epaule de Ségurel.

Ses créations s’inscrivent dans ce qu’il appelle la « Poétique Agricole Commune », une écriture naïve et teintée d’humour articulée autour d’un regard où se déploient les paysages qui nous entourent et les êtres humains qui les vivent.

Il est le créateur de multiples spectacles ou formations depuis 2009 : The D-Day, Des Martiens en Artense, Le Cimetière des baleines, Plastic Fahrenheit, Baracande, Welcome Paradise et plus récemment Sekkelaar Road, en trio avec François Arbon et Catherine Paris, spectacle parrainé par l’Auvergne imaginée. En 2012, il intègre Les Flying Tractors et en 2013, L’Auvergne imaginée.

Les autres artistes

François ARBON, saxo et bidouilles musicales

Stéphane ARBON, contrebasse

Michel BARBIER, trombone

Géraud BASTAR, chant, guitare

Eric BROCHARD, contrebasse

Gilles CHABENAT, vielle

Clémence COGNET, violon

Michel COSTE, vidéo

Lucie DESSIAUMES, conte, marionnettes

Jean-Luc GUITTON, metteur en scène

Vincent MANTSOE, chorégraphe, danseur

Sylvain MARTY, batterie

Catherine PARIS, accordéon, voix

Alexandre PERONNY, violoncelle

Franck PILANDON, saxophones

Jacques PUECH, cabrette, voix

Claudia URRUTIA, chant

A la technique

Pierre COURT, François BLONDEL, éclairagistes, régie lumière

Magali BURDIN, Léo PETOIN, sonorisation

Dans les bureaux

Nicolas MAYRAND, administration des productions,

Félix GIBERT, diffusion,

Michelle PIALOUX, comptabilité (Groupement d’employeurs Arkose)

Crédit photo : Christian Guy →